coeur-Gigi

Mademoiselle Gigi, Ma Gigi, notre Gigi, tu étais une âme fière et digne, c'est pourquoi, avec une infinie tristesse, je t'ai menée, ce matin (12 juin 2018) à 10 h15 chez le Dr J. qui a mis fin à tes jours… Puisse la France adopter prochainement une loi permettant aux humains de choisir pour eux-mêmes l'heure de leur mort…

fleur1

lignecoeur

B1

Ce jour, 29 janvier 2019, Mon gentil Simba, on a mis fin à tes souffrances avant qu'elles ne deviennent insupportables pour toi et… pour moi…

Sans doute serais-tu parti bien plus tôt – et c'est une petite consolation – si Michel A. ne t'avait pas adopté ! Abandonné puis recueilli par l'Association "Le chat libre dans son quartier", tu aurais peut-être dépéri dans ce local où une vingtaine de chats cohabitaient tant bien que mal, dans l'attente de jours meilleurs, improbables. Timide, apeuré, tu avais cependant très vite pris tes marques ICI malgré l'accueil peu chaleureux de Mademoiselle Gigi, "l'enfant gâtée".

Simba-ordi

B2

PPS : l'arrivée de SIMBA, l'accueil de Melle GIGI

Souvenir en forme de BD (avec un aperçu de la première diapo): cliquez sur le lien ci-dessous

ADIEU !

Le faire-part ci-dessous a été envoyé aux ami.e.s de ON A DIT CHAT

Vos réponses m'ont touchée ; soyez-en remercié.e.s.

fleur3

faire-part-Simba

pensee